ACCUEIL LE CHAPTER ACTUALITES GALERIE MECENAT CALENDRIER LIENS CONTACT 2 Mai au 5 Mai - Euro Festival Grimaud
Le dimanche 28 avril, 10 heures du matin, nous quittons Ernage sous la pluie avec une température de 6 degrés en direction de Cogolin, qu'importe me dit J.P., nous allons chercher le soleil. C'est trempés et gelés que nous avons rejoint Louhans, cité située en Bourgogne ou des amis de J.P. nous attendaient et nous ont accueillis avec toute la convivialité et la chaleur des gens du sud. En effet, Jean- Claude et Jacqueline sont originaires du sud de la France. Des escargots de Bourgogne et un poulet de Bresse préparés avec soins par Jacqueline nous permirent de récupérer de cette dure journée. Après une bonne nuit au chaud et le petit déjeuner nous sommes repartis en direction de Cogolin. Hélas pour nous la température était à peine supérieure à celle de la veille et la pluie avait décidé de ne pas nous lâcher de notre périple, c'est sous l'orage que nous avons rejoint notre point de villégiature. Lors de nos deux premiers jours sur place, nous avons profité du calme des lieux, nous sommes allés faire nos « courses » afin de nous alimenter à la mode du sud et nous abreuver du si bon vin du pays. Jeudi 2 mai, début des festivités, nous profitons encore de cette acalmie momentanée pour nous rendre à Cotignac, village du haut Var ou J.P.  a passé, dans la maison familiale, une grande partie de ses vacances étant gamin. A sa grande surprise il y a retrouvé une bâtisse en transformation et c'est avec grande émotion qu'il visita les lieux. Nous nous rendîmes ensuite au centre du village qui comme il se doit dans le Var dispose d'une magnifique place bordée de platanes, de boutiques et de restaurants permettant d' acheter ou de déguster les produits locaux, ce dont nous ne nous sommes pas privés. Fin de journée, nous nous sommes rendus sur le site des festivités pour y découvrir ce que l'organisation nous proposait pour ce 30ième anniversaire du H.O.G. Vendredi 3 mai, dés le matin, retour sur le site ou nous attendait Iwan, directeur du Chapter de Liège. Nous y sommes accueilli chaleureusement, cafés d'abord, bières ensuite et discutions portant sur le monde de la motos et des Chapters. Nous prenons ensuite congé de nos hôtes et allons en direction des échoppes où bien sûr quelques achats  seront effectués histoire de garder quelques souvenirs de cet évènement. C'est en pleine dégustation de bières « Harley Davidson » que nous croisons Liza, responsable du H.O.G Benelux, sourires, conversation au sujet du H.H.C.B., photos et Liza nous quitte, son emploi du temps étant surchargé par l' organistion du drink offert par le H.O.G Benelux à ses membres, auquel nous avons participé comme il se doit. Samedi 4 mai, c'est de bonne heure que nous allons admirer le show bike ainsi que quelques boutiques particulières au monde biker. Lors de notre balade nous avons le plaisir de renconter Vincent « Lagaffe » et son épouse présents sur place incognito évidemment. Discrètement, J.P., lui demande s'il l'autorise à le prendre en photo. Suite à sa réaction positive, J.P., actionne son nikon et immortalise l'instant. Début de soirée nous enfourchons nos motos pour nous rendre à Cavalaire au restaurant Bellini (une connaissance) afin d'y déguster des tortellinis à la façon du chef, un régal... Nous retournons ensuite sur le site afin d'assister au concert de Status Quo, hélas 3 fois hélas, plus aucune possibilité de les apercevoir tellement ce concert a du succès. Nous nous sommes contentés de les écouter en sirotant quelques bières avant de rejoindre nos pénates. Dimanche 5 mai, 10 heures du matin, motos chargées et mobil-home nettoyé, retour vers notre Belgique natale en faisant toutefois étape à nouveau chez les amis de J.P. en Bourgogne. Durant la première partie du trajet nous avons subi une averse de pluie, le ciel s'est ensuite dégagé et c'est sous le soleil que nous arrivons chez ces charmantes personnes que sont Jean-Claude et Jacqueline. Cette fois la maîtresse de maison nous a concocté une cuisine typique du sud de la France accompagnée d'un vin de très grande qualité. Des étapes de ce genre, je n' en ai pas connues beaucoup dans ma vie de motard, je vous l' assure. Lundi 6 mai, debout 7 heures du matin, petit déjeuner et nous prenons congé de nos hôtes et enfourchons nos motos. Retour vers nos maisons respectives afin d' y retrouver nos familles. Heureux de rentrer certes mais la tête remplie de souvenirs et d'anecdotes à raconter, aucune nostalgie par contre car je sais que nous y retournerons, c'est certain. Regardez le reportage photos de J.P., celui-ci illustre à merveille ce que nous avons pu voir sur place. Mimiche et J.P.
Suiv. Préc.