ACCUEIL LE CHAPTER ACTUALITES GALERIE MECENAT CALENDRIER LIENS CONTACT Opération Tea for Two - Flying legends Duxford
RDV sur la E40 à la pompe de Leuven… are you ? … you are ? … Arrivé premier, je n’ai pas été obligé d’attendre fort longtemps … pour entendre au loin la douce mélodie des vanes flambant neufs de Léo, … escorté par Flip & Charlotte. Départ vers Calais avec un magnifique temps de novembre, un superbe crachin … bien dégueulasse  comme on s’en passerait bien. Seuls quelques degrés en plus, diffèrent du onzième mois … un petit kawa sur la route… un peu trop long d’ailleurs. Bien voilà, ça c’est fait,… on a loupé notre bateau. Suivant dans 40 minutes. Ça nous permettra de jouer en attendant à 1, 2, 3 … P&O Notre sauveur est à quai. Leçon d’arrimage + mode transport pour les motos… en first class. Nous partons vers les terres de la RAF. Une heure et demi après, nos pneus avalent nos premiers miles. Stay on the left side … ; ) avec un peu d’attention, ce n’est pas si compliqué finalement !!!  L’activities est ne pleine possession de ses moyens, … il est au sommet de son art. il faut dire que les british, ça le goûte ; ) Toujours du temps fort limite. Heureusement, léo s’étant renseigné, les pilotes de la forcé aérienne  confirment que lorsque le temps est pourri chez nous, il fait magnifique en Angleterre. Vaudrait mieux, parce que se lever à 5 heures du mat, faire la traversée et trouver les coucous rangés dans les hangars … je pense que je l’aurais trouvée un peu mauvaise. A l’approche de Duxford, nous passons étrangement de Novembre à Juillet … caniculaire,… les panneaux jaunes le long de la route indiquent l’aire chaud (lire Air Show) … et là … sur la bretelle de sortie de  Duxford, nous sommes entrés littéralement « dans la légende », … 3x 2 spitfires passent au dessus des Harley … EEEEEEENNOOOOOOOORMMMEEE !!!!!!!! … ça pour un comité d’accueil les petits cocos… Sur place, c’était tout simplement grandiose, … des spitfires, des P51 mustang, corsair, lancaster, B17 …  des messerschmits,…  ils y sont presque tous. Impossible de ne pas avoir les poils qui se dressent sur les bras, l’odeur, le bruit des moteurs, …  MAGNIFIQUE !!!!! WaaaaaaoooooW, WaaaaaaoooooW, re-WaaaaaooooooW Quelle après-midi les amis, … mais quelle après-midi, … que voulez vous que je vous dise … c’est  énoOOOOOrme … faut le faire, le voir une fois dans sa vie. C’est ainsi … des avions de légende. Quelle culture de l’histoire ont nos amis britanniques,… c’est indescriptible. Dans les hauts-parleurs passe de la musique d’époque, il y a une ambiance sur place, …  je n’ai plus de mots. Haaa, oui, au fait, la bière … la spitfire, … ça doit être du jus de carburateur ??? faudrait demander à léo et flip ce qu’ils en pensent à une prochaine réunion,… rien que pour rire. En fin de journée nous quittons l’aérodrome après avoir visité le musée et les échoppes, … patchs, pin’s … petits souvenirs de cette journée mémorable. Maintenant, à nous les petites routes de campagne  pour atteindre notre petit hôtel …. Waggon & Horses … sélectionné de main de maître par Flip. Une bonne bière au pub, le soir. (attention, il faut me comprendre, … c’est une expression … on s’entend bien LOL ) … par contre, on est pas volé … toujours servie à ras-bord de chez ras-bord. Ensuite nous mangerons sur place et nous aurons droit en soirée à un orage monumental. Pas super  étonnant  compte-tenu de la chaleur encaissée dans l’après-midi. Le lendemain matin, le typique « english breakfast » nous attendait … hé hé, histoire de prendre des  forces pour maîtriser nos grosses mécaniques dans l’arrière pays anglais. Au planning, descendre à son aise vers Kanterbury et se trouver à proximité pour le ferry du retour. Sans oublier de tous s’envoyer en l’aire sur le Queen Elizabeth bridge … là, c’était décollage assuré … sur les 4 bandes de circulation … avec Londres au loin, à main gauche. Pas mal, … hein léo ;) Nous referons une partie de 1, 2, 3 P&o … au pied des falaises de Douvre avant de repartir la tête  remplie de souvenirs incroyables vers le continent. A la descente du ferry nous entamons … le début de notre night ride. Tout au long du parcours, nous  seront accompagnés d’une lune ronde … rose comme un pamplemousse. Avec des températures douces et aucune goutte de pluie, ça donnait un cachet tout particulier au retour d’un périple hors du commun. Aussi bien l’un que l’autre, nous avons utilisé nos nikon comme des batteries de DCA … donc, je vais vous dire qu’il ne vous reste plus qu’à vous émerveiller devant nos souvenirs JP – Département Marketing
Suiv. Préc.